Le rachat de credit fonctionnaire à Nantes

Fonctionnaire, vous pouvez demander un rachat de crédit fonctionnaires à Nantes afin d’assainir votre situation financière alourdie par les crédits devenus trop nombreux. Nantes connait une situation économique plus ou moins stable. Nombreux sont les particuliers qui choisissent cette solution financière pour éviter le surendettement et avoir plus d’équilibre dans leurs finances.

Nantes et son économie

Localisation de la ville

Située à l’Ouest de la France, au sud du massif armoricain, Nantes est une ville qui est connu pour son attrait touristique et son étendue sur les rives de la Loire. Avec l’océan Atlantique tous près, c’est une ville de villégiature pour de nombreux français.

Si on se réfère à une échelle planétaire, elle est considérée comme étant le pôle de l’hémisphère continental selon les situations géographiques de 1945. Elle se localise à 342 km au sud-ouest de Paris et à 340 km au nord de Bordeaux.

Situation de l’agglomération

L’agglomération de Nantes a connue une progression de son économie depuis les années 2007 en passant par la crise. Son PIB durant cette date a atteint les 30 milliards d’euros. La population active y est de l’ordre de plus de 500 000 personnes. C’est un niveau assez élevé en matière de Produit Intérieur Brut, car elle se rivalise avec Toulouse et Strasbourg.

Le taux de chômage est en baisse et de plus en plus de nantais ont des emplois stables. Femmes et hommes à proportion sensiblement égales travaillent dans des bureaux. Le nombre de salarié a atteint plus de 200 000 postes et le revenu fiscal médian par ménage à près de 20 000 euros.

Le rachat de prêt pour un fonctionnaire nantais

Comment l’obtenir

Afin d’obtenir un rachat de prêt fonctionnaire à Nantes, il est essentiel de remplir certaines conditions. En général, il faut habiter en France, un critère qui est d’ailleurs exigé dans toutes les autres villes française.

Le rachat de credit n’est rien d’autre qu’une restructuration de dettes. Il s’agit en fait de revoir la structure de votre endettement afin de rendre vos finances gérables chaque mois, et d’obtenir un surplus appréciable pour parer aux urgences et aux aléas de la vie. On s’accorde à dire qu’un taux d’endettement dépassant les 35% commence à être problématique. Dès que vous dépassez le 45% on peut commencer à parler de surendettement. C’est à ces moments-là que la mise en place d’un rachat de credit devient très intéressante.

En outre, il faut remplir un certain nombre de documents et fournir des renseignements véridiques. Les autres revenus doivent y être mentionnés en plus de la situation professionnelle existante. Il en est de même pour le relevé d’identité bancaire.

Le privilège de l’employé d’Etat

Un salarié de l’Etat, plus communément appelé fonctionnaire, a plus de chance que son dossier de regroupement de prêt soit accepté par la banque plus qu’un tout autre particulier indépendant ou professionnel libéral. Avoir un statut de fonctionnaire, c’est déjà prouver que l’emploi est stable et présente une sécurité quant au remboursement des crédits. Les banques apprécient et sont beaucoup plus coulantes lors des négociations.

Cette opération de rachat de credit spécialisée peut concerner les fonctionnaires de tous les organismes à caractères publics.

Pourquoi cet avantage ?

Les prêteurs se soucient des revenus des emprunteurs, c’est la raison pour laquelle ils privilégient ceux qui ont une appartenance professionnelle plus stable et sûre. En effet, ces derniers présentent moins de risque d’impayés. La demande effectuée par les fonctionnaires peut être acceptée facilement avec une renégociation qui mène à des conditions plus souples. L’avantage est encore certain si celui-ci dispose d’une propriété à mettre en caution, on parle alors de rachat de credit hypothécaire.
Les propriétaires pourront donc avoir accès à un rachat de credit hypothécaire, une solution sûre et très efficace qui suppose la mise en garantie d’un bien immobilier. Rien à voir cependant avec les hypothèques pratiquées aux États-Unis qui elles se soldent souvent par la perte du bien.